APPLICATION en ÉTHOLOGIE et COMPORTEMENT CANIN




***ACCUEIL***SERVICE (FRANÇAIS)*** SERVICES (ENGLISH)***
ARTICLES SCIENTIFIQUES*** SCIENTIFIC ARTICLES***ARTICLES POPULAIRES***MES TROIS LIVRES***
CONFÉRENCES ET FORMATIONS
*** NOUS JOINDRE***



ACCUEIL


Mon histoire a débuté au moment où j'étais dans la forêt avec des amis lors de mon adolescence. Un jour nous entendions marcher et japper. Nous avons tous eu la même impression que nous nous approchions de la civilisation. Nous étions très surpris lorsque nous avons trouvé, abandonnés dans la forêt, deux petits chiots de 16 semaines environ. J'ai pris un chien et mon ami a pris l'autre. Ce fut, d'ailleurs, mon premier chien que je ramenai à la ville à la fin de la période estivale.


Ce chien appelé "Teddy" était un chien de style nordique et berger. Il était assez sauvage avec les humains et surtout avec les autres chiens. Une des difficultés était ses agressions vis-à-vis les autres chiens. Comme tout bon propriétaire, j'ai procédé à la stérilisation pour contrer ses agressions. Mais le problème demeurait et s'intensifiait avec l'âge du chien. Alors j'ai entamé des démarches pour entreprendre son éducation. J'ai visité plusieurs écoles de dressage. Je n'appréciais pas beaucoup l'emploi exagéré de la force physique utilisée pour brimer la personnalité de mon chien.


C'est à cette période que j'ai commencé à faire beaucoup de lecture sur le sujet d'éducation canine. Après avoir effectué une synthèse de ces méthodes, j'ai amorcé moi-même l'éducation de mon chien agressif. J'ai éprouvé énormément de difficulté au départ, mais je poursuivis. Les résultats étaient satisfaisants après quelques semaines de répétition et de pratique. Par contre, son comportement agressif persistait toujours


Au cours des trois années suivantes, j'ai continué à éduquer ''Teddy" à différents apprentissages sans amélioration de ces comportements. Durant cette même période, j'ai éduqué plusieurs autres chiens à l'obéissance. D'ailleurs, je trouvais souvent un chien attaché après le balcon ou tout simplement abandonné. J'étais vraiment devenu passionné de l'éducation canine. Je regardais les petites annonces des journaux pour trouver un emploi. Un bon jour, une annonce de demande d'emploi pour l'éducation canine parut dans le journal.


J'ai immédiatement rencontré le médecin vétérinaire qui a placé cette annonce. Je lui ai expliqué mes inquiétudes par rapport à l'éducation traditionnelle. Je voulais plutôt savoir pourquoi mon chien "Teddy" agressait les autres chiens et comment je pourrais améliorer ce comportement. Dr Desmarais m'a prêté un livre sur la psychologie canine. C'était une manière pour lui de vérifier mon intérêt et mes connaissances. Enfin, ce livre était intéressant, mais insuffisant. Nous avons alors décidé d'aller rencontrer l'auteur aux États-Unis.


Après la rencontre avec l'auteur, je voulus faire un stage avec lui. Le stage m'a permis de bien contrôler les divers éléments de la psychologie animale. De retour au bercail, j'ai commencé les consultations cliniques en utilisant une autre approche : une combinaison de l'utilisation du bracelet ultrason, de l'orientation des comportements et des renforcements positifs. D'ailleurs, j'ai modifié le comportement de Teddy en utilisant cette démarche (cette approche).


Alors, si moi à l'aide de cette nouvelle approche je pouvais contrôler mon chien, d'autres personnes pourraient apprendre à développer une relation saine et durable avec leurs compagnons. Plus je faisais de la consultation, plus je m'apercevais que l'éducation en bas âge était un élément clé à la prévention des troubles de comportements. En analysant de près l'ontogenèse des comportements, j'ai écrit une première maternelle pour les chiots. Cette formation était différente de la pratique courante de l'époque.


Après quelques années, ce cours a été répandu à plusieurs centres d'éducation. Par contre, le cours ne pouvait pas prévenir l'apparition de certains problèmes. Suite à cette constatation, je visais à mettre au point un test applicable pour déterminer le niveau de socialisation et le type d'éducation. Pour y arriver, j'ai dû aller chercher des outils en poursuivant mes études universitaires. Cette formation m'a permis de participer à des ateliers de formations, de m'inscrire aux associations d'éthologie et d'assister à des conférences. C'est à cette période de ma carrière que j'entreprenais l'écriture de documents, de colloques, d'ateliers, de formation continue; de formation de niveau collégial pour les techniciens en santé animale ainsi que de la conception d'ouvrages pour former des intervenants en comportement animal.


LA RELATION


Souvent, les propriétaires de chiens considèrent comme asocial le comportement qui résulte d'une distorsion de la réalité. Ce qui est étrange, c'est la multiplicité des rôles que le chien est censé tenir Ces rôles sont souvent contradictoires, car chaque membre de la famille a une perception et des attentes différentes. Même si le chien semble bénéficier de cette situation il ne reste pas moins un animal soumis à des contraintes multiples telles que la restriction de l'espace, la disposition de la nourriture, la perturbation au cours des repas, la possibilité de décider du repos, et plusieurs autres.




L'absurdité à dresser un chien dans l'espoir de le voir jouer un rôle parfait, engendre souvent un problème. En effet, les ouvrages sur l'éducation ou le dressage, souvent flous et douteux, induisent les propriétaires à une attente précise. Cette attente et les déceptions provoquent souvent un déséquilibre de la relation. Notre but est de tenter de mettre en lumière quelques causes de divergences et de contribuer à réduire quelques litiges comme par exemple :

- Il creuse partout sur votre terrain.
- Il est possessif de sa nourriture.
- Il mange ses selles.
- Il souffre d'anxiété de séparation.
- Il est malpropre dans votre maison.


Et plusieurs autres problèmes ou troubles de la relation.

L'évaluation de l'environnement physique et social (interactions sociales; organisation sociale et sa perception du milieu) me permet de déceler un déséquilibre. Donc en thérapie, l'accent est plutôt mis sur l'établissement d'une relation équitable et agréable pour les propriétaires.



Richard Beaudet
Éthologue - Étude des comportements en relation avec son milieu.
richardbeaudet@live.ca
Centre vétérinaire DMV
2300, 54e Avenue Montréal (Lachine)
Québec, H8T 3R2
514-633-8888
1-800-463-8555

Centre vétérinaire DMV
20, boulevard des Chateaux (Blainville)
Québec, J7B 1Z8


Centre vétérinaire DMV
1655, boulevard des Promenades (St-Hubert)
Québec, J3Y 5K2


***ACCUEIL***SERVICES (FRANÇAIS)*** SERVICES (ENGLISH)***
ARTICLES SCIENTIFIQUES*** SCIENTIFIC ARTICLES***ARTICLES POPULAIRES***MES TROIS LIVRES***
CONFÉRENCES ET FORMATIONS
*** NOUS JOINDRE***