UNE VIVANTE MÉMOIRE DU CHRIST.

 

 

Depuis nos origines, notre Règle fondamentale est l’Évangile. L’Esprit de notre Institut est d’être une « Mémoire Vivante » de Jésus comme s’il vivait parmi nous. Notre idéal est donc d’être aujourd’hui un « portrait vivant » de Jésus, de telle sorte que la vie de Notre Seigneur Jésus Christ soit notre vie est que notre vie soit essentiellement la vie de Jésus-Christ. A la suite de saint Paul et de notre Mère Marie-Céleste, nous aimons dire : « Ma vie c’est le Christ ! »

(Ph. 1,21)

 

De plus l’icône de la Vierge du Perpétuel Secours spécialement vénérée et priée, donne une notre profondément mariale à toute la famille rédemptoriste.

 

Au cœur de notre spiritualité, il y a l’Eucharistie. En effet, nous croyons que l’Eucharistie n’est pas simplement le pain qui nous nourrit et nous rassemble, qu’elle n’est pas seulement le signe visible de la présence invisible du Seigneur. Elle est surtout Quelqu’un, le Christ, qui pénètre en nous, nous éclaire et nous guide par sa Parole, nous nourrit et nous transforme par son Corps sacrifié pour nous sauver et glorifié pour nous donner la Vie divine. Oui, nous croyons que l’Eucharistie nous permet, par Jésus-Christ, d’entrer en communion d’amour avec notre Père du Ciel, dans l’élan d’amour de l’Esprit Saint.

Ainsi, l’Eucharistie nous transforme en nous christifiant, c'est-à-dire en nous humanisant et nous divinisant à la manière de Jésus, Dieu fait homme pour que l’homme puisse devenir Dieu. Certes, chaque Rédemptoristine, transformée par le Christ à l’heure de la communion eucharistique, ne cesse pas d’être ce qu’elle est, mais en devenant Corps du Christ, elle peut dire : « le Christ vie en moi. » (Ga 2,20). Notre Mère Marie Céleste, tout au long de sa vie sur terre, a fait l’expérience de cette transformation à la fois douloureuse et joyeuse. Elle savait que le Christ la transformait en Lui et faisait d’elle son« Vivant Mémorial ». Pour nous, à sa suite, l’Eucharistie est « source et sommet de notre vie en Église ». En effet, chaque sœur et chaque communauté doivent devenir pour l’Église et le monde, une « Vivante Eucharistie ». Ainsi, toutes les Rédemptoristines n’ont pas d’autre raison d’être que de dire à notre monde, en partageant ses joies et ses peines, que notre Dieu est Amour vrai, Amour sans frontières, communion d’Amour en Lui-même et pour toute l’humanité.